BIOSKOH

BIOSKOH
Ouvrir la voie à la deuxième génération de la bioéconomie circulaire

Le projet phare BIOSKOH ouvrira la voie à une deuxième génération de bioéconomie circulaire européenne. Il montrera comment un certain nombre de tremplins de l’Innovation peuvent réaliser une avancée dans la viabilité technico-économique des bioraffineries lignocellulosiques. Le projet utilisera un processus d’investissement en deux étapes et une filière de développement afin de réaliser la plus grande bioraffinerie de deuxième génération (2G) en Europe : 110k tonnes de bioproduits 2G par an.

Présentation du projet BIOSKOH

Dans le projet BIOSKOH, les partenaires de la chaine de valeur complète sont représentés : des propriétaires fonciers, des producteurs de matières premières aux experts de la chaîne d’approvisionnement et aux partenaires de recherche agronomique. Ils mettront en place une nouvelle chaîne de valeur de la biomasse qui exploitera de grandes quantités de résidus de culture actuellement inutilisés (kt/an) et développera de nouvelles cultures dédiées sur des terres marginales (environ 320 kt/an). Cela dynamisera l’économie régionale. Un package intégré et innovant de prétraitement, d’hydrolyse et de fermentation a été développé par les fournisseurs de technologies Biochemtex, Novozymes et Lesaffre. Il a été testé et démontré dans la seule usine de bioraffinage 2G semi-industrielle disponible (Crescentino). Un package innovant à un rendement plus élevé et un plus faible CAPEX. Elle sera désormais portée à l’échelle du premier navire amiral commercial du genre. Ce navire amiral sera exploité par Energochemica.

Objectifs du projet : démontrer la viabilité des bioraffineries lignocellulosiques

L’objectif du projet est de démontrer la viabilité technico-économique de la nouvelle solution, basée sur un Business Plan solide et quatre leviers : rendement, coût de la biomasse sites industriels désaffectés et symbiose industrielle. Des actions innovantes dédiées seront effectuées par des partenaires experts, notamment :

  • Mise en place d’une vaste chaîne d’approvisionnement de la biomasse de deuxième génération et d’un plan d’ensemble d’approvisionnement
  • La construction, le démarrage et l’exploitation de la plus grande bioraffinerie 2G d’Europe
  • L’évaluation du potentiel accru par la valorisation de la lignine et les produits biochimiques 2G
  • Analyse du cycle de vie et analyse des impacts socio-économiques
  • Business Plan pour une deuxième phase d’investissement
  • Des actions d’exploitation, de diffusion et de transposition dans divers pôles de bioéconomie en Europe

Cela apportera une contribution à court et à long terme auprès de la Renaissance Industrielle Européenne et du secteur de la bioéconomie.

Notre implication dans le projet BIOSKOH

Nous avons plusieurs missions au sein du projet. Notre principale tâche est de promouvoir l’expansion de la Bioraffinerie BIOSKOH à l’étape 2 par l’analyse et l’engagement des sites de l’industrie chimique de l’UE (sites industriels désaffectés). Pour ce faire, nous fournissons des services tels que :

  • Nous définissons et planifions l’Innovation en réalisant une veille technologique et une analyse du marché / stakeholders
  • Nous maximisons l’impact des projets innovants en réalisant des analyses de marché et des besoins des utilisateurs, la coordination et la conformité de projet, l’exploitation et la valorisation de la technologie

Les recherches pour ces travaux ont été financées par le projet de l’Union européenne (UE) BIOSKOH (convention de subvention n° 70955), dans le cadre du programme Horizon 2020 de l’UE, actions de recherche et d’innovation H2020-BBI-PPP-2015-1-1.

Restez informé via la page LinkedIn du projet BIOSKOH.